C'est bientôt Pâques. Donc l'occasion d'aborder mon sujet préféré :

LE CHOCOLAT


103701509_dea4185900

Quoi de plus controversé que cet aliment, doux, chaud, quelque peu amer............. on a tout dit ou presque sur ces petits carrés, et on peut en faire plein de choses et le mélanger avec des ingrédients tout aussi bons que lui.
Alors si on s'en rajoutait encore un petit napage ?

En me balladant sur Internet, j'ai trouvé un article sur la Chocothérapie.
Entre nous, je savais que le chocolat avait plein de vertues, mais de là à en faire une "chocothérapie", je n'y avait pas pensé.

Pour le côté historique et culturel, voici une petit coup d'encyclopédie Wikipédia sur le chocolat

Pour compléter, faites un petit tour au Chocomusée

Saviez vous au 18è siècle il était considéré comme un "philtre d'amour" ??? Pourtant je suis tombé sur le petit article suivant : (encore un mythe qui s'envole !)
Le chocolat a un effet aphrodisiaque : FAUX!
Le chocolat contient une amine, la phényléthylamine, qui est impliquée dans les comportements sexuels. Mais il en contient peu, et il est rapidement dégradé. Une étude a démontré que des suppléments de phényléthylamine à raison de 1mg par kg-corps déclenche un accouplement chez le rat. Pour obtenir un effet similaire chez l'homme, il faudrait consommer environ... 100 kg de chocolat!

Mais par contre il est effectivement anti stress, d'après cet autre article trouvé au même endroit
Il existe des dépendances au chocolat : VRAI!
4% des hommes et 33% des femmes ont des envies compulsives de chocolat. La vertu du chocolat est d'être bon, ce qui entraîne une sécrétion de substances opiacées qui induisent un sentiment de plaisir.

Personnellement je ne me bornerai qu'à dire :
    - C'est comme dans tout, il faut être raisonnable
    - Y'a pas de mal à se faire du bien !

Après c'est à vous de voir,............ et bonne pause choco !
Si vous êtes sages, on vous donnera peut être la recette du fondant au chocolat.